Aérogommeuse et sableuse : quelles différences ?

De nombreux équipements de décapage circulent aujourd’hui sur le marché. L’aérogommage étant une technique de décapage innovante et écologique, de plus en plus de machines sont appelées “aérogommeuses” alors que ce sont de simples “sableuses”. Voici donc quelques éléments d’information qui vous permettront de faire la différence entre sableuse et aérogommeuse.

Aérogommeuse et sableuse : deux techniques proches de décapage de surfaces.

L’aérogommage et le sablage sont deux techniques de décapage de surfaces qui permettent d’obtenir un résultat efficace sur nombreux supports. Pour autant le procédé reste le même : de l’air comprimé asséché projette un abrasif sur la surface à décaper.

L’aérogommage est une évolution du sablage. Cette technologie plus élaborée nous permet de régler précisément le débit d’abrasifs. L’équilibre air et abrasifs est géré par une vanne qui optimise l’efficacité et réduit la consommation d’abrasifs de manière significative par rapport au sablage traditionnel. Jusqu’à dix fois moins d’abrasifs tout en assurant la même rentabilité.

Avantages de l’aérogommeuse par rapport à la sableuse : 

  • Travailler à basse pression
  • Consommation moindre d’abrasifs
  • Abrasifs écologiques et non nocifs pour votre santé
  • Décapage de surfaces fragiles sans altérer

Avec une évolution croissante de l’aérogommage, comment déterminer si une machine de décapage est une aérogommeuse ou une sableuse ?

À ce jour rien d’officiel ne classifie de manière précise et à partir de quand nous pouvons dire qu’une machine est une aérogommeuse ou sableuse.

Pour se démarquer, nous devons être en mesure de prouver que l’on consomme beaucoup moins d’abrasifs, de manière significative, pour un rendement égal de décapage. C’est à partir de cet instant que nous pouvons appeler une machine “aérogommeuse” à la place de “sableuse”.

Pour y parvenir, une aérogommeuse doit obligatoirement gérer de manière précise ces paramètres :

  • La gestion parfaite du débit d’abrasifs grâce à une vanne sélective permettant de régler précisément la quantité nécessaire d’abrasifs en fonction de sa granulométrie.
  • La gestion de pression de la cuve et la pression de sortie en air doivent également être réglable.

Pour simplifier ces informations, c’est un ensemble de petits détails qui feront que votre machine rentre dans la catégorie d’aérogommeuse ou non. Mais attention, l’aerogommage ne s’arrête pas qu’à la machine. L’abrasif utilisé y contribue de manière significative. Aérogommer c’est aussi écologique ! “Consommer moins” est une avancée mais “consommer mieux” en est une aussi.

Par conséquent, il est important de choisir des abrasifs calibrés et adaptés, ce qui assura une longévité à votre matériel et à la qualité de votre prestation.

Aérogommer ou sabler, choisissez !

Découvrez à travers cette interview un récapitulatif des différences entre l’aérogommage et le sablage.

Découvrez notre gamme d’aérogommeuses DECAP et plus d’informations sur les différents abrasifs que nous distribuons.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.